Allez hop quelques petits articles sur un petit gars à la calvitie prononcée un peu rondouillard sur les bords, il paraît qu'il a fait quelques films ici et là...quoi ? ah oui pardon. Alfred Hitchcock

fen_tre_sur_cour1Selon moi l'un des meilleurs Hitchcock. Utilisation judicieuse du décor (toute la cour d'immeuble, l'arrière plan, le ciel, le bar, enfin bref tout est un immense décor), interprétation ENOOOOOOORME des comédiens James Stewart en tête. Partant sur un concept simple, un homme suspecte son voisin d'avoir tué sa femme, et posant moults questions dont celle de la vie privé et du voyeurisme. Comme d'habitude, la mise en scène de Hitchcock est tout simplement géniale. Tout le film se passe depuis le salon de James Stewart (incapable de bouger à cause de sa jambe cassée) et c'est magistral. Le suspens est (je sait ça fait classique mais que voulez-vous c'est un classique) insoutenable. ça n'est pas pour rien que Alfred Hitchcock est surnommé le maître du suspense quand même ! Le final est inattendue, on ne s'ennuie jamais, on est à fond dedans, du grand cinéma !

 

la_corde2Là encore, du grand cinéma. Un synopsis d'une simplicité frisant le génie -deux étudiants en tuent un troisième, mettent son corps dans une malle et décident de se servir de la malle (non vérouillée) comme table pour la soirée (des connaissances de l'assassiné) - et une mise en scène là encore grandiose. Le film est tourné en plans de 10 minutes, dont la coupure est des fois masqué, des fois non, mais le rythme conféré par ce procédé est hallucinant. Tour de force technique (les murs coulissant, l'arrière plan de la ville bougeant en temps réel) et narratif (l'histoire est d'une fluidité tout simplement parfaite). On est dans l'intrigue du début à la fin, c'est tout bonnement hallucinant.

 

vertigo1Probablement le film de Hitchcock le plus mystérieux. Et aussi l'un où il fait le plus réfléchir ! A chaque moment du film on se demande "mais qu'est-ce qu'il se passe encore ?" Un film compliqué, un peu lent sur les bords (nous faisant même impatienter pour le dénouement !) mais terriblement bien fichu. Déjà les dialogues sont super, avec son lot de phrases chocs et de vérités vraies (une vérité vraie on... euh oui d'accord). Bref c'est un film intriguant, étrange, "space" Pas aussi entraînant que d'autres de ses films, plus fantastique que les autres (du moins dans son traitement), Vertigo restera unique en son genre.



la_mort_aux_trousses4Avec La mort aux trousses, Alfred Hitchcock a inventé ni plus ni moins que le blockbuster. On se prend pas la tête, on a un héros pleins d'humour (enfin c'est sûr qu'avec Cary Grant on allait pas assister à un enterrement), une héroïne aux atouts avantageux, un complot ultra-secret, des cascades à tout va, bref, on ne s'ennuie pas. Alfred Hitchcock a aussi inventé par la même occasion le concept du "héros malgrès lui" (ici un quidam que les méchants considèrent comme un agent secret dangereux pour eux). Tant pis si le pauvre quidam se transforme du jour au lendemain en super-héros, tant pis si l'intrigue fléchit un peu au bout d'un moment, La mort aux trousses c'est avant tout du spectacle, mais façon Hitchcock...


les_oiseauxAprès avoir révolutionné l'utilisation du décor, des plans-séquences, inventé le traveling compensé puis le blockbuster, Alfred Hitchcock s'est attaqué aux effets spéciaux. Avec Les oiseaux, c'est un énorme travial de trucage que doivent surmonter toute son équipe technique. Ainsi le recours au matt-painting, incrustation (explosion intégré dans une peinture de la ville avec incrustation des oiseaux volant par dessus) et autre. Il a aussi inventé par la même occasion le montage un peu plus "vivant", avec notemment l'alternance entre l'action et la réaction des personnages suivant cette action. ça a l'air de rien mais il a bien fallut l'inventer, et comme par hasard, c'est Hitchcock qui s'y colle. A part ça le film est stressant à souhait, se basant sur le "non-dit" (on ne saura jamais pourquoi les oiseaux se sont mis à attaquer. C'est aussi une séquence de massacre dans lequelle la comédienne du donner de sa personne (se faisant réellement tailladé par les oiseaux) et un film sans fin. Rien que ça !

   
   

l_homme_qui_en_savait_trop1L'homme qui en savait trop lui aborde le thème des parents, et du rapt d'enfants, sous couvert d'un complot contre un homme politique. Pas question d'inventer la poudre (le film est un remake), le film nous installe son intrigue classique, nous donne des méchants pas beau du tout (mais vraiment laid) pour enfin nous combler dans la scène de l'opéra, qui, si elle en fait un peu trop sur les bords, est l'une des plus prenantes qui aient jamais été fait (oui je sait c'est le fanboy qui parle). Bref, pas son meilleur film, un peu ennuyeux par moment, mais une vraie leçon de cinéma.



psychoseComment parler de Hitchcock sans parler de Psychose ? SON film, SON chef-d'oeuvre. Bon maintenant que je l'ais vu en fait, ben je me tate. Son chef-d'oeuvre ? Je préfère qunad même - et de loin - La corde ou Fenêtre sur cour, quand même bien plus prenant. En fait, Psychose n'est peut-êytre pas le mastodonte annoncé, pas le chef-d'oeuvre du thriller qu'on disait. C'est juste un bon film, prenant, bien construit. Dna sle cadre des évolutions de Hitchcock pour le cinéma, notons ici une scène d'introduction sur un couple qui vient de faire l'amour, et le baptème des toilettes (auparavant jamais filmées !). Un exellent thriller, pas aussi bien que son rang le laissait espérer, mais bien stressant, bien angoissant, et surtout bien manipulateur. Le plan final suffit même à nous faire frissonner de terreur (comment ça j'en rajoute ? n'importe quoi...). Un bon film et...c'est tout. Enfin au vue des autres !