ma_vie_en_l_air











Petite comédie romantique sans prétention râbachant encore et encore des thèmes aussi éculés que l'amour de sa vie qu'on ne voit jamais et la nécessité de grandir. S'ouvrant ni plus nimoins sur une citation d'Aristote, la première scène du film laisse augurer le pire. Jeux d'acteurs ridicules (visiblement pas très bien dans leurs rôles, les acteurs en font des tonnes) et réalisation insipide. Pourtant par la suite le film s'améliore considérablement. Ma vie en l'air est une comédie française new-generation, comprenez aux inspirations américaines et utilisant des formules qui marchent (comme la voix off du héros et l'alternance scène adulte/scènes enfants, etc...).
Le grand avantage du film est de rarement tomber dans le lourdingue. A chaque scène qui aurait pu être pleine d'intensité et d'émotions un élément comique arrive, souvent sous la forme de Gilles Lelouche (sans conteste le meilleur acteur du film) alias le copain d'enfance du héros (incarné par Vincent Elbaz, impeccable, sauf pour la scène du début (et de fin, c'est la même en fait) évidemment).
Du comique il y en aura dans le film, et pas qu'un peu. Les fou rires sont légions et l'heure quarante que dure le film passe à la vitesse de l'éclair (sauf évidemment pendant cette fameuse scène de fin (qui est aussi celle de début) qui dure des plombes).
En gros c'est sympa, pas très con, plutôt bien foutu et on s'ennuie pas.