men_suddenly_in_black Synopsis : 4 hommes profitent d'un voyage de leur femme en Thaïlande pour prendre du bon temps. Ils ont 14 heures, et tout a été prévu pour qu'aucun problème ne survienne...

Men Suddenly in Black fait partie de ces films réjouissants, au pitch couillu et original et qui à l'arrivée fournit un métrage des plus singulier. Présenté comme une comédie lambda, Men Suddenly in Black est pourtant bien plus, et sans crier gare il parvient à instaurer de vrais moments dramatiques. Dramatiques, car même si l'ensemble est assurément comique (voire les préparatifs façon film d'espionnage), le réalisateur réussit à insuffler à l'ensemble une dimension dramatique qui nous prend totalement par surprise.
    Et c'est là probablement l'une des grandes forces du film, c'est de ne jamais verser totalement dans un ton. Un peu comme lorsque Stephen Show déclarait dans Shaolin Soccer à une fille exagérèment enlaidie qu'elle était très belle, juste avant de lui déclarer qu'il ne l'aimait pas, Men Suddenly in Black perd le spectateur entre le sérieux le plus noir et le fou rire le plus intense.
    Car fou rire il y a, et pas qu'un peu. En fait, MSiB reprend un grand nombre de scènes classiques du polar HK (le sacrifice d'un pour sauver tout le monde, la fusillade dans les ruelles étroites,...) en les accommodant à sa sauce (vive le gunfight aux appareils photos !).
    Le grand mérite de MSiB aura été de ne pas faire de vrais concessions à son spectateur, à aucun moment le film ne s'arrête pour signifier au spectateur que oui, c'est drôle, mais en même temps que la tension intra-couple est bien présente. A l'arrivée, un film drôle, prenant et touchant, qui a le mérite de ne ressembler à aucun autre, ce qui en soit est déjà pas mal en cette période de formatage audiovisuel.