24 novembre 2006

Parce-qu'une vie sans cinéma...

...c'est comme un verre d'absinthe sans sucre. Le concile de Pierre Bon, outre le fait que je me suis gelé pendant les ¾ du film parce-que le réalisateur passe son temps à nous montrer des gens cracher de la fumée, que le chauffage de la salle ne marchait pas et que j'étais trempé du fait de mes 15 minutes de marche sous une pluie battante (et sans parapluie, ah le con), eh ben j'ai pas super aimé, mais pas que. Le film a pour lui des qualités (des scènes fortes, un refus de la happy-end bateau, une certaine ambition, une bonne... [Lire la suite]
Posté par dubob à 15:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 novembre 2006

En vrac

Feast de John Gulager - USA/2005Marchant sur les traces de Une nuit en enfer (même principe, même ambitions, le tout remis au goût du jour), Feast s'impose sans problème comme l'une des séries B les plus jouissives du moment. Tout est fait ici pour le fun et pour le rythme, de la façon de présenter les personnages jusqu'à la toute toute fin, c'est du bon et c'est du gore. Visuellement sympathique, le film navigue entre la comédie et l'horreur, et en cela s'avère le parfait petit film du samedi soir. Bref, à voir. Crank de... [Lire la suite]
Posté par dubob à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2006

Divers

Doom de Andrzej Bartkowiak - USA/2005Doom le jeu vidéo c'est de l'Histoire (avec un grand H), Doom le film c'est le petit truc insignifiant qu'on loue quand on n'a rien d'autre à foutre dans un moment de faiblesse. Pour résumer : c'est long, lent, chiant, mal filmé, mal joué, mal foutu et pas respectueux. Je me lancerais bien dans une petite analyse avec les moments bons/moments nuls et la photo (oui ça a à voir !) mais là j'ai la flemme. Rien à sauver donc..ah si ! Son (faux) plan-séquence qui procure une certaine jouissance,... [Lire la suite]
Posté par dubob à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2006

C'est les vacances...

...donc encore plus de mini-critiques (chouette !). Hollow man IIOn a tous encore en souvenir l'incroyable Hollow man...ah pardon. Je disais donc : on a tous encore en souvenir cette, pardonnez-moi l'expression, putain de bonne série B (aaaaah, ça fait du bien) qu'était (et est toujours aux dernières nouvelles) Hollow man, version Verhoevenienne de l'homme invisible (comprenez : avec du sexe et du sang) qui faisait un bien fou à regarder, parce-que ben...regardez la dernière parenthèse pour comprendre pourquoi. Cette suite... [Lire la suite]
Posté par dubob à 15:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juin 2006

Mini-critiques

The Bird with the Crystal plumageDario Argento fait partie de ces cinéastes dit "de références" dont je n'avais encore strictement rien vu (rien de rien de rien de rien, même pas son épisode de Masters of horror, tiens faudrait que je m'y mette un jour d'ailleurs), voilà donc l'erreur réparée. Eh ben c'est pas brillant. Certes ça n'est qu'un film et probablement pas son meilleur, mais quand même, aucun suspense, aucune terreur, niet ! L'intrigue est plus chiante qu'autre chose, et l'oiseau extrêmement peu présent ... [Lire la suite]
Posté par dubob à 10:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 janvier 2006

Critique à la va-vite

The Hi-lo country de Stephan Frears - USAJe suis habituellement peu fan de ce genre de western se passant à une époque "moderne" (avec des voitures et des routes goudronnées quoi), surtout quand il ne s'agit "que" d'histoires d'amitiés. Pourtant là je suis totalement rentré dans le bain. On peut repprocher au film certaines lenteurs ou des facilités esthétiques (lever et coucher de soleil notamment) un peu gênantes, mais l'important est que l'on croit à ces personnages. Car oui on y croit, on ne doute jamais... [Lire la suite]
Posté par dubob à 14:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 décembre 2005

Mini-critiques

J'aurais bien tenté de résister à la tentation de copier Flicht, mais vu le temps qui me manque cruellement, je me vois contraint et forcé d'adopter sa technique. Je décline toute responsabilité de copiage donc. Lord of war de Andrew Niccol (2006) – USA Après le génialissime « bienvenue à Gattaca » et le fort sympathique « simone » (prononcez « sim ouane »), Andrew Niccol nous sert ici son meilleur film. Une belle claque dans la gueule que ce film, dépeignant avec cynisme l’univers des trafiquants d’armes. La voix off de... [Lire la suite]
Posté par dubob à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]