300    Enfin je le vois celui-là. Tant de temps que j'en entend parler, que les services marketing de la Warner nous ont bourrés le crâne avec une campagne marketing des plus agressives et une BA pour le moins alléchante. Alors ? Alors c'est pas terrible, mais c'est pas non plus catastrophique. Le problème majeur de 300 c'est son déséquilibre total. D'un côté, un Zack Snyder agressif qui s'éclate à filmer des combats pas trop mal foutus qui arrivent même à être fun à certains moments, de l'autre un Zack Snyder mou du genou qui n'arrive jamais à faire exister des personnages et qui emboite des séquences plus inutiles les unes que les autres, tentant vainement de faire quelques effets inutiles par-ci par-là (l'ascencion de Léonidas au début...attention il va tomber...) et peinant comme un diable à donner le moindre intérêt à des séquences de dialogues "politiques" qui plombent le film comme c'est pas permis, ce qui est quand même dommage vu que les séquences d'action réussissent tant bien que mal à garder un certain intérêt.

    Evidemment le ton marketing du film (principalement axé sur les batailles en faisant totalement abstraction du moindre enjeu politique) a un rôle important dans ma déception, mais il est indéniable que le film est totalement déséquilibré. Zack Snyder n'est pas un tâcheron, mais il peine à faire exister le moindre enjeu, et même les séquences de bataille - bien que sympathiques - semblent bâclés. En effet, si l'on excepte le sympathique (faux)plan-séquence ainsi que quelques enchaînement de moments de bataille qui semblent travaillés au niveau de la mise en scène et du montage (travail sur les raccords mouvements, sur les informations données au spectateur, la menace d'abord énorme qui finit ratatinée), le reste est simplement brouillon. Zack Snyder n'exploite son décor que trop rarement (les combats se déroulent entre un passage étroit dans la montage et une falaise à pic, ils se dérouleraient dans une grande plaine que ça serait pareil) et se contrefout de donner la moindre information au spectateur, le rendant totalement passif quant au déroulement des combats. Et quand il s'agit de montrer la défaite progressive des spartiates en les montrant se faire tuer un à un, on n'en a un peu rien à faire tant les personnages sont vides (Léonidas compris). Point suivant : les ralentis. Utilisés à l'excès, ils plombent complètement des séquences qui semblent durer des heures, surtout que la suite des évènements est (très) souvent prévisible. Quant aux effets spéciaux, ils alternent entre le bien (l'eau, ben oui c'est important...) et le grotesque (des décors souvent floutés, un sang d'un ridicule à toute épreuve,...) même si globalement ça reste convenable (surtout vu le budget).

    Bref, un film partagé entre des combats (relativement) sympathiques bien que n'exploitant pas le millième de leur potentiel et des séquences de parlote des plus inutiles, comme si Snyder cherchait à s'acheter une légitimité en filmant des gens débattre et des prophètes corrompus ("ben ouais mon film il parle de l'état actuel du monde tsais, tous les politiques sont pourris tsais"), le tout en se basant sur un scénario qui tient - disons-le franchement - du foutage de gueule pur et simple.

(cela dit ce genre de film a un gros intérêt : on aime encore plus Conan le Barbare après)